Notre hôpital est mal en point en France , malgré des moyens financiers et humains importants! Comment faire, à part     descendre dans la rue … prendre des exemples autour de nous. Notre vision quotidienne de La Ribambelle peut crânement en proposer! Lorsqu’un enfant arrive à Marseille ou à La Réunion, son diagnostic est le plus souvent précis et nous utilisons les capacités techniques et humaines de pointe des établissements pour soigner, voire guérir cet enfant le plus rapidement  possible. L’hôpital ne s’occupe pas du coté social (dont le rôle chez nous est assuré par les familles d’accueil), ni le médico-social (puisque le suivi se fait le plus rapidement possible en externe). La tradition est que l’hôpital assure aussi un rôle « d’assistance publique », avec un matériel technique ultrasophistiqué et du personnel hyper formé. Attention de ne pas     exporter cette ambiguïté, dans le projet de construction de l’hôpital cardiologique de Tana, qui est en chemin sous l’égide de la Chaine De l’Espoir et que nous soutenons. Je vous rassure, c’est bien dans le cahier des charges, car nous veillons à la    destination de vos dons. 95% est utilisé à La Ribambelle pour les soins des enfants. On compte encore cette année sur vous car les besoins sont importants. Encore merci de votre soutien et bonnes fêtes de fin d’année.

Le Président,Patrick Joly

LETTRE 41 (1)

 

 

 

 

Pin It on Pinterest